Équilibre amoureux

Newsletter du 17 janvier 2022

Comment être présente sans être étouffante ? 
Comment me consacrer à mon art sans me couper du monde ? 

Ne pas jouer la mère poule. 
Ne pas simuler l’indifférence. 
Ne pas fuir. 

Et faire quoi, donc ? 
Rien. 
Ecouter ce que l’instant propose. 

Me faire confiance, lui faire confiance. 
La seule règle qui tienne la route. 

Et dire les choses, quand je doute. 
Oser montrer mes fragilités, mes failles. 
Oser parler de la dépendance affective qui me retient encore d’être moi-même et détendue.

Je me rends compte que ces dernières années, j’ai appris à être seule, et à aimer ça : ce confort de n’avoir aucun jugement extérieur à gérer, de ne pas avoir à faire de compromis, cette « liberté » de faire ce que je veux quand je veux, sans m’adapter à quelqu’un d’autre et à son rythme. 

Mais cette autonomie apparente ne m’empêche pas de retomber dans certains mécanismes dès que je suis amoureuse.
Soudain, l’autre devient une raison de vivre supplémentaire, dont je remercie la grâce chaque jour.
Il révèle ma joie, mon amour, et en même temps me donne à chaque instant des occasions de me perdre et de m’oublier.

Alors, comment faire ?
Comment trouver cet équilibre, pour concilier autonomie et harmonie, présence à soi et communion avec l’autre ?

C’est un processus, qui demande avant tout d’observer, et de développer un regard aimant sur soi et sur l’autre.
C’est l’exploration de CRÉ-AIMER. Inscriptions ici.

Laisser un commentaire