(Laisser) faire l’amour

Finalement, faire l’amour, c’est quoi ?
Faire.
L’amour.
Manifester un sentiment, donc. Lui donner corps, dans la matière.
Manifester ce que nous sommes, donc.
Car nous sommes l’amour, nous sommes faits d’amour.

Et si on disait plutôt : laisser faire l’amour ?
Puisque de toute façon, c’est l’amour qui agit, pas nous.
Nous ne sommes que des véhicules, des corps par lesquels l’amour circule.

Parfois, l’amour ne circule plus.
Parce que trop longtemps, nous avons fermé notre coeur.
Parce que nous avons eu peur de notre propre puissance, de la puissance de l’amour.

Alors on se dit que c’est l’autre qui ne va pas.
Ou bien que l’on est mal fichu, qu’on n’a pas de chance.
Et on essaie de faire.
On essaie.
On force les choses.
On fait, et on échoue, nécessairement.
Parce qu’on force trop.
Et puis parce que l’échec, c’est nécessaire.
Ça nous apprend des choses.

Ça nous apprend surtout, en fait, à lâcher.

Lâcher la croyance que c’est moi qui fait.
Lâcher le contrôle, la croyance que c’est moi qui ai le contrôle.
Lâcher la pression, l’idée qu’il y a un bien fait et un mal fait, une perfection et un raté.
Lâcher toute la tension que j’accumule quand j’essaie de bien faire, pour plaire et pour être aimée.

Je vais lui dire ça maintenant : mon chéri, est-ce que tu veux bien laisser faire l’amour avec moi ?

17/12/2021

Laisser un commentaire