Retirer les chaînes

Newsletter du 13 octobre 2021

Deux semaines que les mercredis m’attaquent.
J’espère que celui-là sera différent.

Les prises de conscience s’enchaînent et me retirent mes chaînes.

Je n’en demandais pas tant. J’aurais préféré rester cachée, m’embourber doucement dans mes mensonges, et disparaître.

Mais ce n’est pas ce que la Vie a prévu pour moi. Au contraire, plus ça va, plus elle m’expose.

Parce que je suis capable d’avancer et de prendre des risques.
Parce que les épreuves ne sont que des tremplins.
Parce que la douleur n’est qu’un prétexte pour ouvrir mon coeur, toujours un peu plus grand.
Parce que les changements de cap ne sont que des occasions de prendre conscience de ma force intérieure.

Mon corps m’appelle, tire la sonnette d’alarme.
Besoin de ralentir, encore.
Besoin d’écouter, encore.
Pour oser poser l’action juste, celle qui vibre vraiment avec qui je suis.
Pour oser aller encore plus loin, malgré les peurs, malgré le manque d’expérience, malgré ma petitesse humaine.
Pour oser défier le temps linéaire, qui de toute façon n’a plus beaucoup de sens, et faire des sauts quantiques.

Tant pis si les autres ne comprennent pas.
Tant pis si j’abandonne le passé derrière moi.
Tant pis si je me transforme et que cela ne plaît pas à tout le monde.

Je ne suis pas née pour plaire à tout le monde, mais pour accomplir quelque chose.
Je ne sais pas vraiment quoi. C’est trop subtil pour mon intellect.
Mais je sens bien quand une direction m’appelle.

Faire un pas dans cette direction.
Puis un deuxième.
Faire confiance à l’intuition, à l’engagement envers moi-même.

Et marcher.

Laisser un commentaire